L’activité de Croupier selon G. LE BOTERF

L’activité de croupier possède les 4 caractéristiques qui (selon G. Le Boterf 2000) en font un métier :

  • un corpus de savoirs et de savoir-faire essentiellement technique
  • un ensemble de règles morales spécifiques à la communauté d’appartenance (respect de la vie privée par exemple)
  • une identité permettant de se définir socialement (« je suis croupier»)
  • une perspective d’approfondir ses savoirs et ses savoir-faire par l’expérience accumulée ( Learning by doing )

Sur ce point particulier du métier si les techniques proprement dites évoluent peu, les conditions sociologiques de l’exercice du métier ont, elles, considérablement changé.